Le Petit Prince de Compostelle

Web-TCC, le community manager au service d'un projet aux Sables d'Olonne.

Web-TCC a été sollicité par Dominque Soulard pour l’élaboration d’un projet. Ce projet a pour but de rendre hommage et récolter des fonds pour la S.N.S.M des Sables d’Olonne.

Afin de débuter ce projet, il a fallu rechercher un nom. Après une écoute attentive de l’histoire de la vie de Monsieur Soulard, Web-TCC en a extrait un ADN. Depuis son enfance, Monsieur Soulard est bercé et passionné par le Petit Prince de Saint-Exupéry. Ceci expliquant “Le Petit Prince”, son extension, “de Compostelle”, quant à lui, fut ajouté par le fait du chemin effectué pour l’hommage et la récolte de dons. Ce chemin a pour point de départ, Les Sables d’Olonne, et d’arrivée, Saint-Jacques-de-Compostelle.

Pour que le projet soit porté à l’attention de tous, Web-TCC a mis en œuvre tout son savoir-faire. C’est ainsi, qu’une stratégie de communication, de promotion et de recherche du logo ainsi que de sponsors ont été mis en place.

Découvrez les moments et les informations clés de la communication autour de ce projet.

1. But et histoire du projet.

Le 07 juin 2019, Dominique était présent, proche du lac de Tanchet, aux Sables d’Olonne, lorsqu’un bateau fut en perdition lors d’une tempête.
Afin de secourir ce bateau, l’équipage de la SNSM (Société Nationale de Sauvetage en Mer) des Sables d’Olonne, a bravé avec courage cette tempête. Malheureusement, ce jour-là, trois de ces sauveteurs en mer y ont perdu la vie.
Depuis ce jour du 07 juin, Dominique n’a qu’une idée en tête. Leur rendre hommage.
Alors, voit le jour, Le Petit Prince de Compostelle.
Celui-ci partira des Sables d’Olonne, en Vendée, le 15 août 2021, pour aboutir, au bout de 90 jours et 1 500 Km, à Saint-Jacques-de-Compostelle, en Espagne.
Ce chemin sera réalisé afin de rendre hommage aux trois sauveteurs de la SNSM des Sables d’Olonne, mais aussi, de récolter des fonds pour permettre à celle-ci d’améliorer leurs équipements.

2. La recheche du dessinateur pour le logo.

Web-TCC, a dans ses connaissances, un jeune homme, dénommé Axel Calix, issu des beaux-arts de Turquie. Après avoir fait la proposition à Monsieur Soulard, nous nous sommes rapprochés d’Axel, pour lui soumettre la création du logo du Petit Prince de Compostelle. Celui-ci a accepté de contribuer à l’ouvrage d’une bonne cause. Le logo a, en son fond, l’un des symboles des Sables d’Olonne, guidant les marins dans leur navigation : le phare. Le pèlerin tient dans sa main gauche le drapeau de la ville des Sables d’Olonne et sa gauche se trouve un panneau indiquant la direction de Saint-Jacques-de-Compostelle. Ce logo résulte donc d’une recherche du détails et de l’assemblage de tous les éléments du projet.

3. La création de pages et chaîne sur les réseaux sociaux.

À l’heure actuelle, la digitalisation de l’information est importante. Elle permet, entre autres, d’atteindre des personnes aux quatre coins de la France voire même à l’étranger, mais aussi de servir d’outil marketing très efficace. C’est pourquoi, nous avons mis en place, pour le Petit Prince de Compostelle, une page Facebook et Instagram ainsi qu’une chaîne Youtube dédiées. Ceux-ci ont permis à l’audience de grandir, d’apporter une notion de confiance au vu du nombre d’abonnés qui ne cesse d’augmenter. Par son biais, la cagnotte en ligne a pu, également, se développer.

4. La création d'une bande annonce.

Afin de promouvoir, l’action du Petit Prince de Compostelle, Web-TCC, a créé une bande-annonce du projet. Celle-ci est diffusée sur les différents réseaux sociaux, tels que Facebook et Youtube. Cette bande-annonce est destinée à rendre hommage à la S.N.S.M des Sables d’Olonne et à annoncer le départ du marcheur. C’est pourquoi, dans cette vidéo, nous retrouvons l’univers de la mer et de la terre. Le choix s’est porté sur la réalisation d’une bande-annonce, réalisé tel le lancement d’un long-métrage, afin d’apporter une plus grande profondeur au projet. Projet auquel nous avons apporté une relation authentique entre les internautes et le projet par l’ajout d’un bêtisier.

5. La création d'une cagnotte en ligne.

Afin que chaque personne puisse contribuer, à la hauteur de ses moyens, au soutien envers la S.N.S.M des Sables d’Olonne, il a été mis en place une cagnotte. Elle permet aux personnes qui sont loin des Sables d’Olonne ou qui ne peuvent pas faire de don par chèque d’y participer.

6. La création d'un dossier de présentation pour les demandes de sponsors.

Lorsqu’une personne ou une organisation démarche un potentiel sponsor, il est évident qu’un support doit lui être transmis. Ce support, sous forme de dossier de présentation, permet au potentiel sponsor d’étudier la demande avec toutes les informations utiles et nécessaires. C’est ainsi que Web-TCC a créé un dossier à l’attention des futurs sponsors/partenaires. À l’intérieur, nous y retrouvons un sommaire puis les parties s’y afférents. Ces parties se décomposent comme suit : une présentation succincte de la ou les personnes demandant un partenariat, de la présentation du projet, pour quelle(s) raison(s) le partenaire devrait soutenir le projet, la proposition de sponsoring: que pourrait apporter le sponsor, le budget attendu pour le projet et les moyens de contact. Il est bien entendu que ce dossier doit être fluide, net et concis. Toutes les informations contenues, doivent, du premier coup, être comprises par son lecteur. Cela étant, il faut également que le dossier séduise le lecteur. C’est pourquoi, la recherche de visuels, de structures et d’enchaînements est également une notion à appliquer.

7. Relation avec la presse locale.

Dans le cadre de l’un de ses projets, Web-TCC a déjà sollicité la presse locale : Ouest-France.

C’est par ce biais, que c’est mis en place une relation avec la rédaction de celle-ci. Par la suite, lors de la naissance du présent projet, nous en avons fait part à notre contact, a rédigé un article sans hésiter. Aussitôt, d’autres articles ont suivi. Nous avons également pris contact avec Le journal des Sables afin qu’une entrevue soit organisée avec le marcheur. De là, un autre article a vu le jour.

Le but est d’utiliser l’outil digital (les réseaux sociaux) mais aussi la presse papier traditionnel afin d’atteindre un plus large auditoire. Il en a découlé, que des personnes n’utilisant pas ou peu les réseaux sociaux ont pu avoir accès aux informations que l’on a souhaité communiquer.

8. Tournages et montages de nombreuses vidéos et reportages.

Afin de garder en haleine les auditeurs avant le départ du marcheur, de nombreuses vidéos et reportages ont été filmés tels que : 

  • La bande-annonce du projet.
  • L’interview du “Petit Prince de Compostelle” par un enfant, Camille.
  • Le live en présence de Monsieur Christophe MONNEREAU, président de la S.N.S.M des Sables d’Olonne, sur le bateau.
  • Le reportage sur la S.N.S.M des Sables d’Olonne.
  • Le remerciement de Monsieur Soulard envers ses internautes.
  • Les remerciements pour les donateurs.
  • L’entraînement des 6 et 7 mai 2021 à Montbazillac et de Gramat à Rocamadour
  • À la rencontre des écoles.
  • Montage vidéo pour la chanson des sœurs Moniales Trinitaires de Laredo en Espagne.
  • L’oratoire et les pas de dinosaures à Talmont-Saint-Hilaire (85), le livre et les photographies de Charles Marion, le saunier des avocettes, André Bronner pour le phare du bout du monde.
  • Les deux directs le jour du départ du marcheur, le 15 août 2021.
  • Etc.

Ces vidéos et reportages, pour la plupart, ont été réalisés dans le Pays des Olonnes et dans le Talmondais. Afin d’avoir un rendu à la hauteur des sujets abordés, des montages ont été nécessaires.

9. Mise en place d'un évènement, son organisation et sa communication.

Thierry Letourdu (organisateur) et Web-TCC, avec le soutien de la Mairie des Sables d’Olonne, ont mis en place et organisé le départ du Petit Prince de Compostelle le 15 août 2021. Web-TCC a également créé des affiches, imprimées par l’Agence VendéeVous&Co (partenaire de l’opération). Celles-ci ont été adorablement acceptées et placées sur la vitrine de nos commerçants locaux.

10. Les résultats.

À compter du premier janvier 2021, la page Facebook du Petit Prince de Compostelle est officiellement mise en activité.

Au 28 août 2021, 129 920 personnes ont consulté les contenus de la page (publications, publicités, informations sociales). Ces personnes ont donc interagi avec la page.

Actuellement, la page obtient 1,14 K de mention “j’aime”. L’audience est partagée, avec 65,4 % de femmes, âgées de 18 à plus de 65 ans et 34,6 % d’hommes également de la même tranche d’âge. Nous pouvons donc en conclure que ce projet atteint essentiellement les femmes sur une tranche d’âge assez large.

De plus, les principales villes d’où provient l’audience sont Les Sables d’Olonne avec 10,3 %, Château d’Olonne avec 4 %, Olonne-sur-mer avec 3,8 %, La Roche -sur-Yon avec 2,4 % et enfin Talmont-Saint-Hilaire avec 1,7 %. L’audience provient essentiellement de France avec 85,7 %, mais également d’autres pays, tels que la Belgique (3,5 %), l’Espagne (2,1 %), le Canada (1,9 %) et la Suisse (0,7 %).

Bien que Monsieur Soulard avait peu de croyances dans l’impact des réseaux sociaux, l’opération est une réussite, aussi bien locale qu’internationale. C’est pour cela que celui-ci continue régulièrement à alimenter cette page.

C’est pourquoi, nous pouvons conclure que, d’une manière générale, les réseaux sociaux donnent une force supplémentaire et essentielle à la promotion de tout projet à l’heure actuelle.

Vous avez un projet ? Vous souhaitez utiliser les réseaux sociaux ?

Nous pouvons vous accompagner et nous charger de votre promotion. Pour cela, n’hésitez pas à nous contacter par mail contact@web-tcc.fr ou via le formulaire de contact ci-dessous. Nous restons à votre disposition afin d’étudier votre demande. 

📍  Place du Poilu de France, 85100 Les Sables d’Olonne

📧  contact@web-tcc.fr

Suivez-nous