La création d'un site internet passe par trois étapes.

Vous aimez cette page ? Passez le mot =)

Nombreux sont ceux qui ont souhaité posséder un site internet afin de promouvoir leur société, vendre leurs produits, rendre visible leur association ou tout simplement pour toutes autres raisons personnelles.

Une fois l’étape de la création du site passé, voici un nouvel obstacle pour les survivants, celui du référencement.

Et là, cela fonctionne beaucoup moins bien. On a beau taper notre activité en général ou autre sur le web, Google (pour ne citer que lui) nous positionne très loin dans les pages internet et encore, si on n’a pas perdu patience en se recherchant page après page.

Qui n’a pas essayé de taper le nom de son site directement sur le moteur de recherche et de se rassurer en se disant :

Référencement d'un site internet

“Ça y est, je suis sur la première page !”

Effectivement, tout comme un courrier, celui qu’on écrit avec un stylo ^^, si votre nom et votre adresse figure sur l’enveloppe, il y a peu de chance que le courrier arrive chez votre voisin (quoique =)  ).

Vous comprendrez donc que c’en est de même pour Internet.

Toute la problématique est qu’un internaute lambda recherchant un produit, un service, une information, puisse arriver sur votre site sans pour cela en connaître l’existence. Bien sûr, une fois vous avoir connu, et si votre site correspond à sa recherche et répond à ses besoins, il y reviendra naturellement par affinité.

Vous comprendrez donc que lors de la réalisation de votre site, des choses vont être à mettre en place afin que votre site ait toutes les chances de son côté afin d’être visible et accessible rapidement.

Pour comprendre la construction d’un site internet, il faut tout simplement comprendre comment fonctionne un “magasin physique “. À partir de cela, il suffit de traduire ce mode de fonctionnement en langage ” virtuel” en d’autres mots : votre site internet.

“Un site internet n’est que la projection d’un magasin physique sur le web.”

1. La mise en forme de votre site internet.

Le plan d'un magasin est le wireframe d'un site internet.

Avant la création de votre magasin, vous allez faire les plans de celui-ci en fonction du ou des produits (au sens large) que vous souhaitez mettre en avant dans celui-ci. En langage web, on parle de wireframe qui n’est autre que le schéma de votre site (“magasin”). Ce wireframe sera important pour le référencement de votre site.

“À ce stade, vous pouvez commencer à définir votre maillage et vos balises.” (vous retrouvez les explications plus bas.)

Wireframe

Pour notre part, nous avons choisi IONOS.

La dalle de béton d'un magasin est équivalente à l'hébergeur d'un site internet.

Une fois les plans en main, vous allez passer au gros œuvre. Tout comme la création d’un magasin, vous allez construire une dalle béton afin d’y construire des murs. Pour votre site internet, vous allez choisir votre hébergeur.

C’est à ce moment qu’il va falloir donner un nom à votre magasin. (le nom de domaine.)

Votre hébergeur pourra être mutualisé : vous construisez votre magasin dans une galerie d’un centre commercial.

Ou dédié : votre magasin est seul sur la place.

Sur le premier, vous vous partagez, entre commerçants, les forces vives de l’emplacement (place de parking, axes d’accès…). Sur le second, toutes les places de parking et les accès sont dédiés pour votre magasin. Effectivement, le prix est en adéquation avec le fait d’être seul à utiliser l’emplacement seul ou pas. Tout comme l’investissement dépendra du nombre de places de parking et la rapidité d’accès que vous souhaitez.

“Maintenant, vous devez installer sur votre serveur le logiciel avec lequel vous allez créer votre site internet.” (logiciel de conception)

Mettre en évidence le magasin, ses secteurs et construire ses allées : Balises et maillage.

Une fois la dalle de béton “posée”, il est temps de repérer le magasin, ses secteurs, ses rayons (balise en langage internet) et de mettre en place les allées (le maillage).

Les balises.

Il existe différentes balises : c’est comme dans un magasin physique qui est composé de secteurs (textile/alimentaires…) et de rayons. Pour aller chercher votre beurre, vous allez chercher le magasin en France, proche de chez vous, trouvez l’entrée, vous dirigez vers le secteur des produits frais, puis le rayon des beurres. En informatique, c’est ce que font (succinctement) vos balises. Vous comprendrez donc que si dans votre magasin tout est mélangé ou si rien n’est indiqué, vous allez vous y perdre et vous n’y retournerez pas, voire même, ne surtout pas le recommandé. Les moteurs de recherche vont s’appuyer sur ses balises pour s’appuyer sur le fait que votre site est bien “monté”.

création de site internet

Pour n’en citer que certaines :

Les hreflang : pour indiquer dans quel pays vous œuvrez.

Les meta description : servant à afficher le texte de présentation dans les moteurs de recherche.(l’enseigne). Celle-ci devant généralement être composé de 5 à 6 mots-clés pour un total de 300 signes (lettre, ponctuation).

Les H1, H2..H6 structurant votre site en profondeur (magasin, secteur, rayon…), elles sont très importantes pour la compréhension de votre site par les moteurs de recherche.

Bien sûr, ils en existent d’autres.

Le maillage (les allées de votre magasin) 

Le maillage également très important, car en écriture de site web, il est recommandé de ne pas dépasser les trois clics pour arriver à la page de destination. C’est comme si vous ne passiez que par trois allées maximum pour accéder à tous les produits d’un magasin. Bien sûr, il y a toujours l’exception qui confirme la règle.

Ça y est, on y est presque !!!! Vous avez :

  • Fait le plan de votre site internet wireframe. (plan du magasin)
  • De ce plan, vous avez choisi votre hébergeur. (dalle béton)
  • Choisis le nom de domaine de votre site. (enseigne)
  • Construit votre maillage. (allées)
  • Définis vos balises. (description de votre magasin en France, secteur, rayon, nom clef des allées…)
SSL et site internet

Sécurisation de votre site internet

Pour cela, telel une porte sécurisée que vous mettez sur votre magasin vous allez mettre un cadenas sur votre site : SSL.

Votre site internet va être codé afin de parer les attaques et de garantir la sécurité des lieux pour vos utilisateurs. Vous constatez que vous êtes sur un site sécurisé dès lors que vous avez un cadenas qui s’affiche devant le nom de votre domaine dans la barre de recherche.

Un certificat SSL est un fichier de données qui lie une clé cryptographique aux informations d’une organisation. Installé sur un serveur, le certificat active le cadenas et le protocole « https », afin d’assurer une connexion sécurisée entre le serveur web et le navigateur. Le SSL est généralement utilisé pour sécuriser les transactions bancaires, le transfert de données et les informations de connexions. Il est récemment devenu la norme pour sécuriser la navigation sur les sites de réseaux sociaux.

Les normes

Une fois que votre magasin est “sorti de terre”. Une fois qu’il est sécurisé, il faut respecter certaines normes. Une commission d’enquête viendra l’inspecter afin de vous donner le précieux sésame afin de pouvoir l’exploiter.

Sur Internet, c’est tout pareil. Il y a des obligations.

  • Vous devez rédiger les politiques de confidentialité.
  • Mettre en place les mentions légales.
  • La gestion des cookies.
  • Et surtout depuis peu, la politique sur la protection des données ou GDPR. (General Data Protection Regulation)

Ces obligations vont permettre à vos utilisateurs de savoir que votre site est “fiable” et que la protection de leurs données est garantie. Ils pourront, à leur gré, vous demander un ou vont leur donner et surtout, ils pourront demander leurs retraits de votre site.

Cette partie n’est surtout pas à négliger !!

Le 26 novembre 2020, le groupe Carrefour fut condamné à une amende de 3 Millions d’euros pour non-respect du GDPR.

Il est bon de noter que la personne physique responsable des GDPR est un DPO (Data Protection Officer).

RGPD GDPR DPO

Nous pouvons vous accompagner ou réaliser la mise en place de votre site internet.

création de site internet

2. Alimenter votre site internet.

Bravo !!!!!! Vous avez fait sortir de terre votre magasin (site internet). Vous avez déposé son nom d’enseigne (nom de domaine). Vous avez le lieu d’implantation (hébergeur). Celui-ci est structuré sur le papier (wireframe). Vous avez repéré vos allées, vos rayons, vos secteurs (maillage et balise). Votre site internet est sécurisé (SSL et peut-être repéré un plugin de sécurité à installé par la suite). Il est aux normes (GDPR, mentions légales, politiques de confidentialité, cookies). Il ne vous reste plus qu’à remplir votre magasin.(rédaction web, mots- clés, définir les balises, les photos…).

On va parler de SEO.

SEO (Search Engine Optimization) signifie en français : « Optimisation pour les moteurs de recherche ». Ce terme définit l’ensemble des techniques mises en œuvre pour améliorer la position d’un site web sur les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP). On l’appelle aussi référencement naturel.

Que vous vendiez des articles, des services, des conseils, un savoir-faire, ou autre, toute la difficulté est de traduire ce que vous souhaitez offrir à vos clients (internautes) dans un “langage” qui va “parler” aux moteurs de recherche. Vous pouvez avoir le plus beau site qu’il puisse être, s’il est perdu dans les méandres du net, vos clients ne le trouveront jamais.

On ne communique donc pas sur Internet comme nous pouvons le faire dans la vie de tous les jours.

À ce moment, on parle de l’optimisation ou du référencement de votre site. De tout cela, va en découler votre positionnement par les moteurs de recherche.

Les balises Hn :

Dans votre wireframe (cité plus haut) , les balises identifiées Hn vont correspondre aux secteurs, rayons identifiés dans votre magasin. On peut aussi les comparer au titre, chapitre d’un livre. Par exemple :

H1 : (le titre) Rénovation de maisons en Vendée

Imaginons que vous ayez deux agences :

H2 : Nos rénovations de maisons aux Sables d’Olonne

H2 : Nos rénovations de maisons à Talmont saint Hilaire

Vous allez hiérarchiser votre site internet et rendre celui-ci plus lisible pour les moteurs de recherche.

Là encore, il va falloir utiliser des mots-clés et répondre aux exigences des moteurs de recherche sur la construction de ces balises (nombre de mots, mots de liaison, etc.).

Titre balise Hn
Rédaction de textes sur internet

Les textes :

Maintenant que vous avez identifié vos balises Hn, vous devez écrire vos textes. Là encore, il faut qu’ils correspondent aux attentes de vos internautes (attractif, fluide, sans faute d’orthographe) mais qu’ils répondent aux moteurs de recherche.

Ils devront avoir un minimum de 300 mots. Chaque texte devra être écrit avec des mots clef, des mots de liaison, de la ponctuation…).
Toute la difficulté réside qu’ils doivent satisfaire à l’attente de vos internautes et écrit dans les règles des moteurs de recherche.

Les photos :

Les photos que vous allez insérer dans vos textes comportent, aussi, des balises. Celles-ci vont être lues par les moteurs de recherche. On les appelle les balises ALT. Elles correspondent au texte alternatif d’une image ou d’un visuel sur une page Internet.

En optimisant les balises ALT des images de votre site, les moteurs vont comprendre que votre image est pertinente et logique par rapport aux mots-clés utilisés.

Les balises méta description :

La balise meta description est un élément visant à décrire en quelques lignes (240 caractères depuis début décembre 2017 sur Google) la teneur de votre contenu. Elle correspond à l’extrait qui s’affiche sous les titres de contenu sur le moteur de recherche Google.

Les balises meta description

La balise meta description informe l’internaute et Google sur le contenu de votre article (texte). Si elle n’est pas renseignée, Google recensera alors les premières lignes de votre post texte.

Nous pouvons nous occuper de la réalisation de vos contenus (textes). 

contenu internet

3. L'attractivité de votre site internet.

Votre site internet est à présent optimisé pour les moteurs de recherche. Il faut maintenant rendre votre site attractif“.

Effectivement, votre référencement va maintenant dépendre de l’attractivité générée autour de votre site. L’attractivité est essentielle pour faire vivre votre site internet. Sans celle-ci, votre site risque de “mourir” tout naturellement.

Votre site internet, possède-t-il :

Des liens entrants ou sortants ?

Un blog ?

Une communauté (Facebook, Instagram, Youtube…) ?

Une newsletter ?

Les liens entrants et sortants : Backlinks

Les backlinks servent à l’amélioration de votre classement dans les pages de résultats des moteurs de recherche. Avoir un backlink entrant, c’est quand l’URL de votre site est mentionnée sur un autre site. A contrario un backlink sortant, c’est quand vous mentionnez une URL d’un autre site sur votre site.

Exemple avec notre partenaire:     https://www.jesuisnumerique.fr

backlinck

Certaines pratiques visent à multiplier de façon, plus ou moins, artificielle les liens entrants. Les moteurs de recherche, vont donc utiliser une approche de prise en compte de ces liens d’une manière plus qualitative. Google a notamment développé son filtre Pinguin pour lutter contre les liens artificiels. Méfiez-vous des sociétés proposant l’achat de liens.

Les différents éléments pris en compte par les moteurs pour évaluer la valeur des backlinks sont, entre autres :

– la qualité et la confiance accordées aux sites sur lesquels ils se trouvent
– la proximité thématique des sites sur lesquels ils se trouvent
– le nombre des autres liens externes présents sur la page
– la façon dont le lien est rédigé 
– la situation du lien au sein de la page
……

Le blog :

Grâce à votre blog, vous engendrez du trafic sur votre site internet. Là encore votre référencement s’en verra amélioré.

Vous alimentez votre blog avec les articles que vous rédigez. Vos articles doivent répondre à deux conditions :

Être pertinent pour vos internautes. Il doit apporter une valeur ajoutée. S’ils répondent aux attentes de vos lecteurs, ils vont inciter votre communauté à revenir régulièrement sur votre site, voir, à le recommander.

Être écrit pour “plaire” aux moteurs de recherche.

Si la première priorité semble naturelle, la seconde l’est moins.

Pour que vos articles soient eux aussi bien référencés, ils devront répondre à certaines “normes”.

En fonction du domaine où vous opérez, la longueur de vos articles sera différente.

– Mode : 800 à 950 mots

Que vous parliez de tendances de la mode, de style ou de modèles, un article qui comporte entre 800 et 950 mots devrait être suffisant. Bien sûr, il ne faut pas oublier les images.

– Santé : 2000 à 2150 mots

Il y a donc du monde sur le marché ! Pour que votre contenu soit remarqué et partagé, vous devez créer des articles de qualité. Le nombre idéal se situe donc de 2 000 à 2 150 mots.

– Alimentation : 1400 à 1900 mots

Le marché est énorme et que beaucoup de personnes écrivent sur l’industrie alimentaire et les blogs fleurissent. Le nombre de mots idéal pour ce secteur est entre 1 400 et 1 900 mots.

Bien sûr, les articles devront être rédigés avec des mots-clés. N’oubliez pas de permettre le partage de vos articles via les réseaux sociaux grâce à un plugin de partage. Vous pouvez également mettre une cotation par étoile.

Rédacteur web
réseau social

La communauté

La communauté est un élément essentiel afin de faire vivre votre site Internet donc, votre activité.

Avec l’arrivée d’Internet, le mode d’achat des clients a évolué. Il y a encore peu, nos actes d’achat étaient conditionnés par : un article un prix. À présent, vos “clients” portent le nom d’internaute, d’abonné et fond parti d’une communauté.

Il intervient donc, le facteur d’affectivité envers une enseigne ou une marque. La communication sur Internet se fait de passionnés à passionnés et nom plus de client à produit. Si vos internautes se retrouvent dans votre univers, ils vont vous suivre et vous choisir.

Grâce à la communauté que vous allez mettre en place par les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Youtube…), vous allez créer du trafic sur votre site internet.

Là encore, il y a des normes. Vous n’allez pas publier sur Facebook comme vous publiez sur Instagram ou Twitter. Instagram est essentiellement orienté photo. La qualité de vos photos devra y être irréprochable, voire différenciant (on parle de photo instagrammable). Facebook est orienté live, photos et textes courts.

De même, vous ne communiquez pas aux mêmes heures et à la même fréquence selon le réseau social et votre domaine d’activité.

Nous pouvons rédiger vos blogs, mettre en place vos réseaux sociaux et/ou les gérer.

Réseaux sociaux

Vous avez aimé cette page ? Passez le mot =)

📍  Place du Poilu de France, 85100 Les Sables d’Olonne

📧  contact@web-tcc.fr

Suivez-nous